Déclarer ses revenus après 18 ans

Finie l’insouciance ! A partir de 18 ans, chacun est soumis au régime de l’impôt sur le revenu. Plusieurs possibilités s’offrent alors : faire sa propre déclaration ou être rattaché au foyer fiscal de ses parents.

travail jeune

A 18 ans, les choses se compliquent !

Enfants majeurs célibataires

Les enfants célibataires majeurs sont en principe imposés personnellement. Ils peuvent toutefois demander leur rattachement au foyer fiscal de leurs parents, s’ils sont dans l’un des cas suivants :

  • être âgés de moins de 21 ans au 1er janvier de l’année d’imposition.
  • être âgés de moins de 25 ans à la même date s’ils poursuivent des études.

Le rattachement n’est valable que pour une année et peut être renouvelé l’année suivante, si les conditions sont toujours remplies. Il suffira au jeune de signer dans le cadre prévu dans la déclaration de ses parents. Les parents pourront ainsi bénéficier de parts supplémentaires dans le quotient familial comme pour les enfants mineurs.

Job

Les rémunérations perçues par un jeune poursuivant des études secondaires ou supérieures seront exonérées d’impôt dans la limite de 4031,40 €, soit 3 fois le Smic mensuel. (voir l’outil du site http://www.salaire-brut-en-net.fr/ pour faire le calcul en brut et en net). Pour l’imposition des revenus de 2009, le lycéen ou étudiant doit être âgé, tout au plus, de 25 ans au 1er janvier 2009. L’activité professionnelle peut être exercée au cours ou en dehors des congés scolaires ou universitaires (par exemple, le soir, le week-end ou dans la journée et la semaine).